Login NLFR





KNX leader du marché en Europe et en Chine pour l’automatisation intelligente des habitations

Une étude de BSRIA, réalisée en janvier 2017, montre que le protocole KNX est leader du marché en Europe et en Chine dans l’automatisation intelligente des habitations. La valeur totale du marché mondial pour l’automatisation intelligente des habitations s’élevait selon les chercheurs à 14 500 000 000 d’euros en 2017. Cette année, le marché total va encore croître de 20 %. L’étude montre que la part du marché de KNX en Europe et en Chine a significativement augmenté.

Bsria   world wide report 5 landen L’étude est effectuée dans une série de pays importants. C’est pourquoi des rapports individuels par pays sont établis pour les marchés en Chine, France, Allemagne, Pays-Bas, Amérique du Nord et Royaume-Uni.

Prévisions de croissance d’ici 2021
L’étude prévoit une croissance mondiale rapide de la vente de tant les produits que l’intégration système, mais comme le marché est encore à ses balbutiements, les chercheurs escomptent un niveau de vente inférieur pour le service et l’entretien. Il ressort des rapports que les villas de luxe sont le plus gros segment du marché individuel et représentent 25 % de la valeur du marché. Les segments numéro un et deux du marché de respectivement les bureaux et les hôtels représentent ensemble 23 % du marché. L’étude donne des prévisions jusqu’à 2021, l’année durant laquelle la valeur totale du marché atteindra selon les perspectives 27 300 000 000 d’euros.

Marché néerlandais
L’étude montre que KNX Pays-Bas est la norme pour l’automatisation des immeubles et des habitations : elle a augmenté sa part sur le marché de l’automatisation intelligente des habitations à 34 %. KNX Pays-Bas joue de ce fait un rôle essentiel dans le segment du marché de l’automatisation intelligente des habitations. De 2014 à 2016, le marché néerlandais total de l’automatisation intelligente des habitations a grandi pour atteindre une valeur de 43 500 000 d’euros. En outre, des protocoles spécifiques au fabricant sont bien représentés aux Pays-Bas aussi avec 15 % du marché. Zigbee et Z-wave sont aussi des protocoles bénéficiant d’une part du marché raisonnable, mais clairement inférieure à KNX.

Allemagne
KNX domine le marché de l’automatisation intelligente des habitations en Allemagne avec une part de 56 %. Les protocoles spécifiques au fabricant ont également une part significative de 15 % bien inférieure à KNX.

Royaume-Uni
Le marché total de l’automatisation intelligente des habitations n’est pas encore dominé par un protocole de communication au Royaume-Uni. Il ressort de l’étude BSRIA que KNX a une part de marché au Royaume-Uni de 27 % du segment total de l’automatisation intelligente des habitations.

France
KNX reste en France le protocole le plus populaire de tous les protocoles n’appartenant pas à un fabricant avec une part de marché de 32 %. KNX est un protocole de communication long et bien enraciné, mais les chercheurs remarquent cependant que les protocoles spécifiques eu fabricant sont encore très représentés en France (36 %).

Chine
Les systèmes câblés représentent la grosse majorité de ce marché en Chine. Dans le marché total de l’automatisation intelligente des habitations, des protocoles spécifiques au fabricant sont utilisés dans 38 % des cas et un système basé sur KNX dans 42 % des cas. Le protocole KNX est la norme européenne pour l’automatisation intelligente des habitations. Cette norme a été reprise en Chine en 2013 comme la seule norme chinoise agréée (GB/T20965) pour l’automatisation intelligente des habitations et des immeubles. Un grand nombre d’autres protocoles sont simultanément utilisés en Chine, dont le WiFi, utilisés pour des produits sans fil, mais alors principalement pour des produits intelligents, autonomes ou des sous-systèmes.

Amérique du Nord
Le marché américain reste le plus grand avec selon les attentes une part de 29 % de la valeur totale du marché. Le segment du marché des produits autonomes pourrait passer à 27 % en Amérique du Nord. En Amérique du Nord, les protocoles de communication spécifiques au marché dominent.