Login NLFR





Deux projets KNX belges nominés pour les International KNX Awards

Le 10 mars, lors de l'événement KNX au Light+Building à Francfort, deux projets belges de KNX ont une chance de gagner le grand prix. Le projet du commissariat de police de Courtrai et la maison domotique hors réseau de Gand font partie des cinq nominés dans les catégories Efficacité énergétique et Young respectivement. Lors de la soirée festive organisée par l'association KNX le 10 mars, le jury annoncera les gagnants des prix.

Politiebureau kortrijk met off grid huis vierkant Le projet KNX dans le nouveau commissariat de police de Courtrai - nominé dans la catégorie Efficacité énergétique - a déjà remporté le prix national de l'innovation KNX en octobre 2019. Le poste de police abrite un total de 300 policiers. D'un point de vue énergétique, ce bâtiment devait être une démonstration.

Démonstration énergique
Ceci a été réalisé grâce au système KNX en combinaison avec les pompes à chaleur réversibles, le chauffe-eau solaire, l'ombrage intelligent et le contrôle de l'éclairage. Ce bâtiment dispose également de 35 stations de recharge pour véhicules électriques. Le système KNX a été crucial pour atteindre l'objectif le plus important ; un bâtiment intelligent et à l'épreuve du temps qui répond aux exigences énergétiques strictes de l'UE. KNX forme l'épine dorsale et s'occupe du contrôle des installations et de la surveillance des flux d'énergie. Plusieurs parties ont été impliquées dans la réalisation de ce système intelligent, dont Sumi Smart pour l'intégration du système. Ils ont reçu le soutien du bureau d'études ISTEMA, de Stagobel, de byNubian et du groupe EEG.

Sans connexion aux réseaux d'énergie
La maison domotique hors réseau, qui a été nominée dans la catégorie Young, est un projet de l'école supérieure Odisee de Gand (cours de technologie énergétique). Les étudiants y travaillent sur une maison de simulation/maison de la domotique qui devrait pouvoir fonctionner de manière totalement indépendante des connexions énergétiques. Dans le cadre de ce projet, des panneaux solaires et une batterie domestique ont été installés. Grâce à un module KNX, connecté au compteur intelligent, les élèves peuvent surveiller la consommation et le rendement et mettre les informations à disposition via le système de bus. Ces données peuvent être utilisées pour optimiser la consommation d’énergie de la maison. En outre, les développeurs ont intégré une pompe à chaleur avec deux unités intérieures qui sont également contrôlées par un module KNX. Ce projet est dirigé par Joachim Goeminne, professeur de technologie énergétique, et réalisé par les étudiants chercheurs Andreas Schepens, Alexander De Geyter, Sam Vanpoucke et Laurent Laplace.

Venez à Light+Building et visitez l'événement KNX le mardi soir 10 mars. Plus d'informations sur https://www.knx.org/knx-en/Landing-Pages/KNXatLB/